Savigny lauréate des “Quartiers fertiles”

L’Agence nationale pour la rénovation urbaine, l’ANRU, a mis en place l’appel à projets des “Quartiers fertiles”, afin de récompenser des projets d’agriculture urbaine. Grand Paris Sud (qui a pour compétence le renouvellement urbain) y a répondu et a porté les candidatures de deux de ses villes, Grigny et Savigny-le-Temple.

 

Notre ville a en effet dans ses actions en cours des programmes d’envergure : Soli-serre, un potager d’apprentissage pour les habitants en quartier politique de la ville, un jardin public nourricier (un jardin d’application, situé sur une parcelle, vouée à la densification à long terme), l’agrandissement du potager bio du Plessis, géré en régie pour les cantines scolaires, et enfin une future champignonnière dans un parking souterrain en centre ville (rendez-vous sur le site de la ville, rubrique “Savigny, ville nourricière”, pour en savoir plus).

Via l’ANRU, ces projets d’agriculture urbaine seront financés à plus de 190 000 euros. Cette reconnaissance est un donc véritable coup de pouce pour le financement de ces projets d’agriculture urbaine, et une avancée importante pour la ville et l’agglo, qui voient leurs actions reconnues à l’échelle nationale. Enfin, il s’agit d’une bonne nouvelle pour les habitants, qui bénéficieront sous peu des premières récoltes du sol savignien et de nouvelles activités aux seins de ces tiers-lieux* nourriciers !

*Les tiers-lieux répondent directement aux problématiques des collectivités locales en créant de nouvelles dynamiques économiques et sociales sur les territoires.