La propreté, une coopération de tous les jours

La ville agit au quotidien pour la propreté de Savigny-le-Temple, en nettoyant les rues et les espaces publics. Mais les comportements individuels comptent aussi beaucoup pour la qualité du cadre de vie. Quel est le quotidien des agents ?

Comme chaque matin, les équipes de nettoyage sont à pied d’œuvre en centre-ville. Les agents ramassent et collectent les déchets, remplacent les sacs poubelle, avant que la balayeuse finisse le travail et laisse une rue propre avant le passage des premiers écoliers. « Avec le confinement, la ville de fait était propre. Depuis, il y a eu du relâchement, constate Salem Djebari, responsable de la propreté urbaine. Le centre, la gare, ce sont toujours les plus gros morceaux. Sur ce secteur, les agents changent près de 200 sacs poubelle chaque jour. »

Réparties par quartier, les équipes passent tous les jours sur la ville. Si leur travail reste indispensable à la propreté de la commune, au cadre de vie et à la sécurité des habitants, il est primordial que les habitants fassent preuve de civisme pour que les rues restent propres après le pas- sage des agents de la ville. Les responsabilités sont partagées : les Savigniens, les visiteurs, les bailleurs, les copropriétés, ont tous leur rôle à jouer ! Faites preuve de ci- visme en ne jetant pas vos déchets ni vos mégots par terre, en ramassant les déjections de votre compagnon à quatre pattes et en respectant les jours de dépôt des encombrants. Et à tous ceux qui le font déjà : un grand merci !

Des modes d’entretien variés

Par ailleurs, les équipes de nettoyage tra- vaillent en étroite collaboration avec le service espaces verts, en leur signalant par exemple des zones qui demandent à être entretenues. De son côté, le service des es- paces verts pratique au quotidien le zéro phyto* dans la gestion des espaces publics. Un mode de gestion doux qui peut laisser, parfois, le végétal s’inviter dans les rues bétonnées.

* pratique qui consiste à entretenir les espaces publics extérieurs sans utiliser de produits phytosanitaires pour désherber.

L’agglomération Grand Paris Sud est quant à elle compétente en matière de propreté au sein des zones d’activités. Elle assure également l’entretien de la lame d’eau des étangs et les ramassages des encombrants et autres dépôts sauvages, ainsi que la collecte et la valorisation des déchets ménagers. Au sujet du tri sélectif, la ville a installé une vingtaine de poubelles jaunes situées essentiellement aux alentours de la gare et des lycées. Et la municipalité innove encore avec la création de la Brigade verte : composée de trois agentes rattachées à la police municipale, son but est de lutter contre les incivilités et de permettre un cadre de vie plus harmonieux ! Elle sensibi- lise aussi les citoyens, les bailleurs sociaux et les entreprises à la propreté en ville.

Repères: 

Quand le Covid bouscule les habitudes

Lors de la première vague de la pandémie de Covid-19, les agents de la ville ont pris le relais de leurs partenaires et absorbé plus de travail, notamment pour assurer la collecte des emcombrants, alors suspendue par le délégataire de l’agglomération. Le tout, avec des effectifs restreints, protection de la santé des équipes oblige.

+ d'infos : 01 64 10 19 00

Contact : 

Tél. 01 64 10 19 00

randomness