La flûte traversière

flûtes traversières

La flûte traversière doit son nom à la position transversale adoptée par l’instrument lorsqu’il est joué. C’est l’un des rares instruments dont on joue en soufflant en biseau sur l’embouchure.

Il faut attendre le XIXe siècle pour que cet instrument obtienne ses caractéristiques actuelles grâce au système de clé dit « Boehm » qui modifia d’une manière révolutionnaire l’instrument pour lui donner ses caractéristiques modernes.

Sa sonorité brillante et cristalline est très reconnaissable au sein des orchestres symphoniques, ensembles à vent et formations de jazz.

L’instrument est fabriqué le plus souvent en métal (maillechort, argent, platine…) parfois en bois et se décline en plusieurs tailles du piccolo à la flûte basse.

Repères: 

Professeurs : Lucie Humbert, Sylvie Julita