La flûte à bec

Flûtes à bec

Les origines de la flûte à bec remontent à la préhistoire. Instrument à vent de la famille des bois, la flûte à bec, d’aspect très simple, possède un corps à perce cylindrique muni de trous pouvant être bouchés directement avec les doigts. S’il en existe de nombreux modèles selon les époques, celui le plus couramment enseigné dans les conservatoires est celui dit « baroque ». 

Des instruments de faible coût, fabriqués de façon industrielle ont permis, dès les années 1950, l’initiation musicale dans les écoles primaires et secondaires.

Cependant, grâce à au regain d’intérêt pour les instruments anciens, la flûte à bec s’impose aujourd’hui comme un instrument de concert à part entière, enseigné à un niveau supérieur.

De grands interprètes, tel Franz Brüggen, ainsi que des facteurs fabriquant artisanalement des copies d’instruments anciens de grande qualité, ont redonné toutes ses lettres de noblesse à cet instrument et à son répertoire très riche.

Repères: 

Professeur : Gaëlle Lecoq