Droits de l’enfant : la ville s’engage

La ville poursuit son engagement auprès du réseau Unicef et mobilise ses services pour un mois d’actions au profit de l’éducation, de la lutte contre les violences et pour l’épanouissement de tous les enfants.

Porté par le titre « Ville amie des enfants », le mois des droits de l’enfant et de la lutte contre les violences faites aux enfants permet de faire le bilan de l’engagement de la ville envers les plus jeunes. Cette année, on vous invite à vous interroger : que sont les Droits de l’enfant ? Qu’est-ce que la violence – de la petite enfance à l’adolescence ?

Ainsi, la municipalité forme ses professionnels de l’enfance et de la jeunesse (animateurs périscolaires, service jeunesse, centres sociaux) autour de toutes les formes de violences, dont les carences éducatives. Les agents ont été sensibilisés cet été à la lutte contre le harcèlement.

Des mobilisations dans les écoles


Les crèches, les écoles, les collèges, le périscolaire et les centres sociaux se mobilisent durant ce mois de novembre. Dans les collèges, des opérations de prévention sont prévues : les élèves s’exprimeront sur le cyberharcèlement, qui est l’un des thèmes phares de ce mois de sensibilisation.

Vendredi 18 novembre, les enfants des écoles primaires sont invités à porter les couleurs de l’Unicef – bleu et blanc – pour promouvoir son message. Un concours de dessin est programmé à l’école Pierre-Brossolette, sur le thème de la violence. Les dessins retenus feront l’objet d’une affiche, qui pourra servir à alimenter d’autres campagnes d’information autour des Droits de l’enfant.

Côté parents, des actions de sensibilisation sont aussi au programme : lutter contre les violences passe également par les familles.

Mardi 8 novembre, la ville propose ainsi une conférence sur le harcèlement scolaire, à la maison de quartier Gaston-Variot.
Mercredi 9 novembre, c’est un spectacle familial qui vous attend : Si j’ai le droit, à l’Espace Prévert 4 - 6 ans (inscription conseillée).

Enfin, le 18 novembre, une représentation de la pièce Marion 13 ans pour toujours, qui s’adresse plutôt à un public ados-adultes.

Un travail main dans la main avec l’Unicef


Depuis 2012, la commune bénéficie du titre « Ville amie des enfants », délivré par l’Unicef. Pour le mandat 2020-2026, la municipalité a obtenu son renouvellement, qui souligne le travail des élus et des agents en direction des publics les plus jeunes. Le titre Ville amie des enfants, c’est aussi un partenariat avec Unicef France pour contribuer à sa mission de veille, de sensibilisation et de respect des droits de l’enfant en France et dans le monde.


L’organisme présentera auprès des jeunes de la ville un plaidoyer sur les droits de l’enfant. Il leur donne rendez-vous le 16 novembre à l’auditorium de la médiathèque, pour des échanges sur ces thèmes.

Repères: 

Plusieurs temps forts

Mardi 8 novembre, participez à une conférence Esprit de famille sur le thème « Le harcèlement à l’école ». Elle sera animée par Corinne Yernaux, formatrice spécialisée en neurosciences - Rendez-vous de 20h à 22h à la maison de quartier Gaston-Variot. Inscription recommandée au 01 64 41 70 49.

Spectacle jeune public : Si j’ai le droit
Retrouvez-vous mercredi 9 novembre en famille pour ce spectacle destiné aux 4-6 ans, sur le thème des droits de l’enfant : droit de manger à sa faim, droit d’aller à l’école, droit d’être écouté, droit de rêver... le tout abordé de façon ludique et clownesque.
Rendez-vous à l’Espace Prévert à 10h30.
Inscription conseillée, auprès du centre social Dolto :
tél. 01 64 10 51 90.

Marion 13 ans, pour toujours
L’histoire de Marion, harcelée et cyber-harcelée au collège, qui en 2013 décide de mettre fin à ses jours. La pièce est adaptée du roman éponyme de Nora Fraisse, maman de Marion, qui avec son association Marion la main tendue, mène sans relâche des actions de prévention contre le harcèlement. Un récit joué par trois comédiens, sobrement et avec talent.
Vendredi 18 novembre à 20h30 à l’Espace Prévert

randomness