Contre la précarité menstruelle, sensibiliser !

Dans le cadre de la Journée internationale de l’hygiène menstruelle, le 28 mai, la commune s’engage en faveur de la santé des femmes et des jeunes filles en menant plusieurs actions contre la précarité menstruelle.

Cette journée a plusieurs objectifs :

  • contribuer à lever les tabous autour des règles et lutter contre la stigmatisation,
  • faciliter l’accès aux protections périodiques,
  • sensibiliser davantage et dès le plus jeune âge à l’importance d’une bonne hygiène.

Il s’agit aussi de réduire les inégalités entre les femmes et les hommes, notamment en matière d’insertion sociale et professionnelle. C’est également le cas pour les plus jeunes filles : plusieurs études montrent en effet que le manque d’hygiène menstruelle et le tabou des règles troublent les apprentissages et favorisent l’absentéisme à l’école.

La précarité menstruelle constitue un enjeu important de santé publique et de solidarité. Elle concerne près de 2 millions de femmes dont l’accès aux protections hygiéniques est difficile ou impossible pour des raisons avant tout financières.

Pour accompagner cette journée de sensibilisation, de nombreux partenaires institutionnels et associatifs se mobilisent. À Savigny, la délégation égalité femme-homme mène des actions solidaires : parmi elles, une distribution de kits d’hygiène menstruelle grâce à l’association My Harmony, spécialisée dans la lutte contre la précarité menstruelle.

Cet organisme intervient également auprès des victimes de violences, de harcèlements, de mutilations génitales. À partir d’un court-métrage, une intervenante échangera avec les jeunes filles et les femmes en situation de précarité pour lever le tabou des règles.

L’exposition « Sang pour Sang » propose quant à elle un nouveau regard pour lutter contre le tabou des règles, et pour parler santé et sexualité : cette exposition sera visible au centre social Dolto du 23 au 27 mai, du 30 mai au 3 juin au BIJ, et du 6 au 10 juin au local jeunesse des Cités-Unies.

Installation de distributeurs à serviettes périodiques

En partenariat avec l’association Marguerite et Cie, la commune de Savigny-le-Temple installe aussi des distributeurs de protections périodiques au plus près des habitantes qui en ont besoin : auprès des publics accueillis par la Planification Familiale au centre social Dolto, et au sein du BIJ.

Enfin, les partenaires commerciaux du territoire ont souhaité participer en fournissant à la municipalité des serviettes intimes, pour les besoins de leurs agentes :
 
- Carrefour - 30 paquets de serviettes
- Lidl - 300 paquets de serviettes, dont 200 ont été remises au Secours populaire 
- Auchan - 100 paquets de serviettes
 

La ville sollicite également le Département de Seine-et-Marne pour l’installation de distributeurs de protections périodiques dans les toilettes des collèges.

Inauguration du distributeur au Bureau information jeunesse, mercredi 1er juin à 17h.