Un budget 2021 au service des Savigniens

Le 12 avril 2021, le conseil municipal a voté son budget primitif pour l’année à venir. Investir, assurer le service public... Il répond à plusieurs principes. Le point.

Malgré un contexte particulier, crise sanitaire oblige, le budget 2021 se présente comme am-bitieux et équilibré. Le souhait des élus a notamment été de préserver la capacité d’autofinancement de la commune par la maîtrise des dépenses de fonctionne-ment, de garder un taux d’impôts locaux stable, et de conserver une gestion de l’endettement efficiente : la volonté est de maintenir une capacité de désendette-ment inférieure à 12 ans, tout en gardant de quoi investir durablement.

Ainsi, le budget pour 2021 s’équilibre à 56 941 227 €. Il est constitué d’une section de fonctionnement et d’une section d’in-vestissement qui inclut l’annuité de la dette.

Le fonctionnement correspond aux dépenses et recettes annuelles de la ville.En dépenses, il s’agit par exemple des subventions versées, des frais de personnel ou des charges courantes. En clair : assurer le service public au quotidien. Les recettes de fonctionnement comptent, elles, principalement les impôts collectés ou les dotations de l’État, organismes et autres collectivités : Département, Région Île-de-France, agglomération, CAF... L’investissement, quant à lui, regroupe les dépenses ayant vocation à préserver, accroître et/ou améliorer le patrimoine de la collectivité. Il s’agit d’assurer l’avenir et de mettre en place des projets sur le long terme, en lien avec le programme du mandat en cours. Le budget comprend également l’annuité de la dette : ce dernier élément correspond au remboursement annuel du capital de la dette contractée pour financer des investissements passés.

Des projets et des infrastructures pour demain

Investir pour l’avenir, assurer la poursuite des grands projets, soutenir l’emploi et l’économie... L’effort d’investissement est soutenu. Ainsi, le renouvellement urbain des Fontaines bénéficiera de près de 2 millions d’euros d’investissement. Notons aussi la grande part de la future crèche collective, en centre-ville, financée à hauteur de 1,5 million d’euros. Les bâtiments communaux, la voirie, les groupes scolaires (la réhabilitation du groupe scolaire des Ormes en fait partie), sont également des éléments importants comptabilisés dans le budget d’investissement 2021.

Des dépenses de fonctionnement maîtrisées

Tout en maintenant un service public de qualité accessible à tous, la municipalité entend maintenir une gestion raison-nable de son budget de fonctionnement. Ce dernier permet d’assurer le quotidien des Savigniens : charges salariales des personnels municipaux, charges à caractère général, charges de gestion courantes (subventions aux associations, CCAS, indemnités...) – pour savoir comment ces dépenses sont réparties par politiques publiques, lire page 12. Une partie du budget de fonctionnement est également prévue pour régler les intérêts de la dette.

« La gestion de la ville est saine, tout en respectant un certain nombre de principes pour assurer la sécurité des Savigniens », souligne Marie-Line Pichery. Concluons en rappelant que pour bien comprendre le budget, il faut aussi noter que certaines compétences et moyens de leur gestion sont transférés par la ville à Grand Paris sud. Le tout, pour un meilleur service à la population et un aménage-ment plus harmonieux du territoire.