3 mars : la ville signe un nouvel arrêté obligeant à l'élimination des déchets provenant de l'utilisation des produits phytosanitaires ou de pesticides

Ce mercredi 3 mars, Savigny-le-Temple ainsi que neuf autres communes d'Île-de-France prennent un nouvel arrêté obligeant à l'élimination des déchets provenant de l'utisation des produits phytosanitaires ou de pesticides.

Ces 10 communes sont membres du Collectif des maires anti-pesticides, qui réunit les élus de 120 communes françaises engagés en faveur de la lutte contre l’utilisation du glyphosate et d’autres produits phytosanitaires pour la préservation de la santé des citoyens.

Dans une démarche commune, ces 10 villes ont pris simultanément ce même arrêté. 

En 2019, Savigny-le-Temple avait déjà pris un premier engagement en signant un  arrêté anti-pesticides qui fut définitivement retoqué le 31 décembre 2020 par le Conseil d'Etat, concluant la non-légitimité des maires pour réglementer l'utilisation des pesticides sur les territoires de leurs villes.

Ce nouvel arrêté se fonde cette fois sur la compétence des maires en matière de réglementation des déchets.

Cette démarche est l’un des objectifs de l’axe fondateur du programme municipal 2020-2026, à savoir limiter l’utilisation des pesticides grâce à la culture et au maraîchage naturel, pour encourager le “mieux manger” et la consommation de produits frais et locaux.

En savoir + :

 

randomness